Franco-Ontarian figures

Charles Charlebois (1871-1945)

Université d’Ottawa, CRCCF, Fonds Association canadienne-française de l'Ontario (C2), Ph2-40

Né dans une famille de 14 enfants, il était le plus jeune des cinq frères Charlebois qui sont devenus prêtres. Il étudie au Collège de l'Assomption (Québec) de 1883 à 1886, au juniorat du Sacré-Cœur et à l'Université d'Ottawa de 1886 à 1889 avant d'entrer au noviciat des pères oblats, à Lachine, en 1889. Charles Charlebois fait ses études philosophiques et théologiques au scolasticat Saint-Joseph d'Ottawa de 1890 à 1896. Entre temps, il est ordonné prêtre par Mgr Joseph-Thomas Duhamel le 8 juin 1895.

Charles Charlebois occupera diverses fonctions pastorales de 1896 à 1901, soit celles d'économe au juniorat du Sacré-Cœur (1896-1897), de professeur de sciences au scolasticat Saint-Joseph (1897-1898), puis vicaire à Mattawa, en 1898-1899, et économe à Saint-Paul-des-Métis, en Alberta, de 1899 à 1901.

Nommé curé de la paroisse Sainte-Famille d'Ottawa en 1901, Charles Charlebois prendra une part active dans les luttes pour les droits scolaires des Franco-Ontariens et sera une cheville ouvrière dans la fondation officielle de l'Association canadienne-française d'éducation de l'Ontario (ACFÉO) en 1910. De 1910 à 1934, il sera directeur du secrétariat de cette association.

Cofondateur du journal Le Droit, le père Charlebois assumera les fonctions de directeur pendant dix-sept ans, soit de 1913 à 1930, tout en étant vicaire à la paroisse Notre-Dame de Grâce, à Hull, de 1915 à 1934.

Il termine sa carrière comme premier directeur et premier supérieur du scolasticat des oblats, à Sainte-Agathe-des-Monts, de 1934 à 1945. En outre, de 1935 à 1942, il est maître des novices pour les frères convers.

Une école secondaire d'Ottawa a porté son nom de 1972 à 1997.

Né le 4 novembre en 1871 à Sainte-Marguerite-du-lac-Masson, au Québec, il meurt à Montréal le 5 octobre en 1945 à l'âge de 74 ans.

Citations :

Voir le fonds Charles-Charlebois, aux Archives oblates Deschâtelets, Ottawa; aussi, fonds de l’Association canadienne-française d'Éducation d'Ontario (ACFEO), Université d'Ottawa, Centre de recherche en civilisation canadienne-française, Ottawa.

Orientation bibliographique et repères archivistiques :

Archives oblates (Deschâtelets), Ottawa (Ontario). Fonds Charles-Charlebois.

Carrière, Gaston, Dictionnaire biographique des Oblats de Marie-Immaculée au Canada, tome 1, Ottawa, Éditions de l'Université d'Ottawa, 1976, pp. 184-185.

Choquette, Robert, La foi gardienne de la langue en Ontario, 1900-1950, Montréal, les Éditions Bellarmin, 1987, pp. 210-213.

Dufresne, Charles et al., Dictionnaire de l’Amérique française, Ottawa, Les Presses de l’Université d’Ottawa, 1988, pp. 81-82.

Journal Le Droit, Ottawa, 5 octobre 1945, 28 mai 1955, 5 octobre 1970; journal Le Devoir, Montréal, 6 octobre 1945.

PARTENAIRES