Répertoires bibliographique des thèses universitaires sur l'Ontario français

M


Maheu-Latouche, Louise-Nicole.
« L'Incubation » de Gérard Bessette. Vancouver, University of British Columbia, thèse de maîtrise (lettres), 1970. 126 feuilles.

Maisonneuve, Jean-Pierre.
La Commission royale d'enquête sur le bilinguisme et le biculturalisme et la communauté franco-ontarienne : contribution à l'histoire des politiques linguistiques canadiennes au cours des années soixante. Toronto, Institut d'études pédagogiques de l'Ontario, Université de Toronto, travail de recherche majeur, maîtrise en éducation, 1998. v-61 feuilles.

Marchand, Micheline. 1962-
La colonisation de Pénétanguishene par les voyageurs, 1825-1871. Sudbury, Université Laurentienne, thèse de maîtrise (histoire), 1988. x, 191 feuilles.

[Publié sous le titre Les Voyageurs et la colonisation de Pénétanguishene (1825- 1871). Sudbury : La Société historique du Nouvel-Ontario, « Documents historiques » n° 87, 1989, 121p.].

Marcil, Jeffrey. 1972-
« Les nôtres » : Franco-Américains, Canadiens français hors-Québec et Acadiens dans la grande presse montréalaise de langue française, 1905-1906. Ottawa, Université d'Ottawa, thèse de maîtrise, 1998. viii, 158 feuilles.

Marcoux, Christine.
Les Couples biculturels anglophones et francophones de la région d'Ottawa-Hull : la rencontre des identités socio-culturelles. Québec, Université Laval, thèse de maîtrise, 1993. 150 feuilles.

Marsolais, Jeanne.
Naissance et mort de l'amour dans les romans et nouvelles de Claire Martin. Montréal, Université McGill, thèse de maîtrise, 1972. 150 feuilles.

Martel, Marcel. 1965-
Les relations entre le Québec et les Franco-Ontariens. De la survivance aux Dead Ducks, 1937-1969. Toronto, Université York, thèse de doctorat (histoire), 1994. 320 feuilles.

[Thèse remaniée publiée : Marcel Martel, Le deuil d'un pays imaginé. Rêves, luttes et déroute du Canada français. Les rapports entre le Québec et la francophonie canadienne (1867-1975). Ottawa : Les Presses de l'Université d'Ottawa, 1997, 203 p. Collection « Amérique française » , no 5].

Martin, Chantal R.
Étude d'une situation de paix linguistique en francophonie canadienne minoritaire : le cas d'Alexandria (Ontario). Ottawa, Carleton University, 2001. 130 feuilles.

Martin, J.[Jean] P.[Pierre].
Sudbury, étude économique et humaine de la ville et de son bassin. Paris, Université de Paris, thèse de doctorat, 1971.

Martineau, France.
Élision variable de (que) dans le parler d'Ottawa-Hull. Ottawa, Université d'Ottawa, thèse de maîtrise, 1985. xii, 159 feuilles.

Martineau, Gloriana J.[eanne].
La survivance française dans (les comtés de) Prescott et Russell. Montréal, Université McGill, thèse de maîtrise (études françaises), 1947. viii, 144 feuilles.

Mary of St. Genevieve, Sister. [née G. Moore]
Problems connected with the origin and establishment of separate schools in Canada West (1841-1852). Ottawa, Université d'Ottawa, thèse de maîtrise (éducation), 1960. viii, 140 feuilles.

Massot, Alain.
Dimensions de l'assimilation des étudiants francophones à l'Université d'Ottawa. Ottawa, Université d'Ottawa, thèse de maîtrise (sociologie), 1973. xxi, 232 feuilles.

Maxwell, Thomas R.[Robert]. 1911-
The French population in metropolitan Toronto : a study of ethnic participation and ethnic identity. Toronto, Université de Toronto, thèse de doctorat (sociologie), 1971. ix, 263 feuilles.

[Publié sous le titre de The Invisible French : The French in Metropolitan Toronto. Waterloo : Wilfrid Laurier University Press, 1977, 174p.].

[A fait l'objet d'un article : « La population d'origine française de l'agglomération métropolitaine de Toronto. Une étude sur la participation et l'identité ethnique » dans Recherches sociographiques, 21 (1971) : 319-344.].

McDonald, Robert Burns.
French Canadian settlement in eastern Ontario; the case of Russell township. Ottawa, Carleton University, travail de baccalauréat, 1967. vi, 53 feuilles.

McKee, Bernard [Brian].
Language maintenance and language minorities. Ottawa, Carleton University, thèse de maîtrise (sociologie), 1981. [7], 96 [23] feuilles.

McLean, Lorna R.[uth]
Home, yard and neighbourhood : women's work and the urban working-class family economy, Ottawa, 1871. Ottawa, Université d'Ottawa, mémoire de maîtrise (histoire), 1990. xix, 122 feuilles.

McMahon, John Robert.
The Episcopate of Pierre-Adolphe Pinsonneault, First Bishop of London, Upper Canada, 1856-1866. London, Université Western Ontario, thèse de maîtrise (histoire), 1982. 282 feuilles.

McNeil, Derick.
« Et la lutte reprendra le 17 avril 1982 » : Québec, Ottawa et la Fédération des francophones hors Québec : leurs luttes pour l'éducation en langue minoritaire, 1976-1982. Ottawa, Université d'Ottawa, mémoire de maîtrise (histoire), 1994. 69 feuilles.

Melanson, Natalie. 1967-
« Adaptation ou assimilation » ? Les comportements linguistiques d'une famille franco-ontarienne de Sudbury. Québec, Université Laval, thèse de maîtrise, 1994 ou 1996.

[Thèse publiée : Natalie Melanson, Choix linguistiques, alternances de langues et emprunts chez les Franco-Ontariens de Sudbury, Sudbury : Université Laurentienne en collab. avec l'Institut franco-ontarien, 1996, 134 p.]

Mercer, Warwick M.[McMillan]. 1944-
The Windsor French : study of an urban community. Windsor, University of Windsor, thèse de maîtrise, 1974. viii, 157 feuilles.

Messier, Denise. 1951-
Perception de divers sous-groupes à partir des jugements de sujets québécois et franco-ontariens. Ottawa, Université d'Ottawa, thèse de maîtrise, 1979. viii, 74, 20 feuilles.

Miller, Gordon V.
Dix années de défrichement : Farming in East Hawkesbury Township, Prescott County, Ontario, 1860. Ottawa, Univerité d'Ottawa, mémoire de maîtrise (histoire), 1992. 80 feuilles.

Miquelon, Dale Bernard. 1940-
The Baby Family in the Trade of Canada, 1750-1820. Ottawa, Université Carleton, thèse de maîtrise, 1966. viii, 195 feuilles.

Moïse, Claudine.
Mise en discours d'identités minoritaires : la communauté franco-ontarienne de Sudbury. Montpellier, Université Paul Valéry - Montpellier III, thèse de doctorat (linguistique), 1995. 418 [1500] feuilles.

[Voir Claudine Moïse, « L'histoire franco-ontarienne ou les discours de la légitimité » , dans Études canadiennes/Canadian Studies, 1998, no 44, pp. 89-113. Talence, Association Française d'Études Canadiennes.]

Money, Greg [Gregory Bruce].
Henri Julien's « By-Town Coons » as a manifestation of dominant group imaginative constructs. Ottawa, Carleton University, travail de maîtrise (études canadiennes), 1992. [3] 73 [20] feuilles.

Morey, Elizabeth M.
Claire Martin à travers son œuvre. Calgary, University of Calgary, thèse de maîtrise, 1973. 93 feuilles.

Murphy, B.[rian] D.
The Size of the Labour Force in the Montreal Fur Trade, 1675-1790. A Critical Evaluation. Ottawa, Université d'Ottawa, thèse de maîtrise, 1986. 177 feuilles.

Myles, John F.[Frank].
Community Determinants of Language Assimilation among the French Canadians. Ottawa, Université Carleton, thèse de maîtrise (sociologie), 1970. ix, 68 feuilles.

PARTENAIRES