Comme on le disait dans l'temps

Faire le train

Le Petit Robert donne la définition du mot train datant du XIIe siècle comme étant : « une manière d'aller, d'évoluer, ou la façon de faire les choses ».

L’expression faire le train-train quotidien prend sa souche dans cette définition et signifie simplement s’acquitter de la routine quotidienne.

Même si les temps changent, certaines des expressions restent les mêmes. Dans le vocabulaire canadien-français, nous avons gardé intactes plusieurs expressions datant du Moyen-âge, telles que faire le train.

Cette expression a laissé sa marque chez nos fermiers. Tous ceux qui ont vécu ou qui vivent toujours sur une ferme savent que, dès un jeune âge, on est mis au travail. Il fallait faire le train, soir et matin; soit, traire les vaches, les nourrir, nettoyer l’étable, et ainsi de suite.

Au XIIe siècle les trains n’existaient pas encore, mais les fermiers étaient déjà occupés à faire le train, matin, midi et soir. Malgré plusieurs siècles, cette expression est toujours bien vivante dans nos régions et cœur du monde agricole canadien-français.

PARTENAIRES