Comme on le disait dans l'temps

Jeter le bébé avec l'eau du bain

La prochaine fois que vous prendrez votre bain et que vous trouverez que l'eau n'est pas à la température souhaitée, pensez à vos ancêtres qui vivaient aux 17e, 18e et même au 19e siècle.

Le beau temps annonçait habituellement la prise du premier bain de l’année. Il se prenait dans un grand tonneau rempli d'eau tiède.

L'homme de la maison avait le privilège de passer le premier, suivi de tous les autres fils.  Alors, seulement après que tous les mâles aient baigné, les femmes et les jeunes enfants avaient leur tour. Naturellement, le bébé de la famille était le dernier à accéder au bain.

Pauvre bébé, il devait baigner dans une eau souvent devenue si sale qu’on ne pouvait plus voir le fond du tonneau.

Pourtant une personne trop absorbée par le fait d'avoir à se débarrasser de l'eau sale du bain et qui en oublierait que bébé patauge encore dedans, aurait effectivement perdu de vue quelquechose de très important.

Cette expression est une traduction littérale relativement récente (XXe siècle) de l'anglais "to throw the baby out with the bath water". Mais en réalité, les anglais l'ont eux-mêmes empruntée à l'allemand où elle apparaît dans la littérature en 1512.

Ce n'est qu'à la fin du XIXe siècle qu'un historien anglais germanophile, Thomas Carlyle, l'utilise dans un de ses écrits après en avoir souvent entendu la version allemande. De là, elle se répand avant que quelqu'un ayant apprécié l'image du pauvre bébé jeté aux égouts ne la transpose en terre canadienne.

PARTENAIRES