Comme on le disait dans l'temps

Quatre trente sous pour une piastre

Cette expression a été très populaire jusqu’à la fin du 20e siècle et est encore utilisée aujourd’hui par les gens d’une certaine génération. Elle signifie simplement échanger quelque chose pour une autre chose équivalente, sans aucun profit ni perte.

L’expression « trente sous » était aussi très répandue afin de désigner une pièce de 25 cents.

Pour en comprendre le sens, il est important de savoir que pendant le régime français au Canada, la monnaie qui avait cours était la piastre et qu’il fallait 120 cents pour faire une piastre.  La piastre française est l’ancêtre de notre dollar canadien actuel qui est équivalent à 100 cents.

Si l’on multiplie quatre fois 30 cents, on obtient 120 cents ce qui est équivalent à une piastre française. L’expression « trente sous » continua cependant d’être utilisée même après la transition au dollar.

Peut-être était-ce tout simplement une façon pour l’État de nous préparer au début du déclin de la valeur de notre dollar canadien!

PARTENAIRES