Comme on le disait dans l'temps

Y vente à écorner les boeufs

Cette expression populaire signifie singulièrement qu’un vent souffle très très fort.

Depuis des années, on a tenu pour acquis que cette expression visait à comparer l’intensité du vent à une force qui réussirait à arracher les cornes d’un bœuf.

Détrompez-vous !

Nos pionniers de la terre écornaient les boeufs seulement les jours de grands vents pour s'assurer que les guêpes (ou autres insectes) ne puissent pondre leurs oeufs dans les plaies résultantes et ainsi causer de l'infection.  De plus, le grand vent permettait à la plaie de sécher plus rapidement.

Une comparaison pas mal plus pratique et crédible, n’est-ce pas !

PARTENAIRES