Itinéraires touristiques

Penetanguishene

Généralités

Population (2001) : 8 316 habitants (canton de Simcoe) Superficie : 25,4 km² (canton de Simcoe) Gentilé : Aucun gentilé

Quelques familles pionnières

Boucher, Boyer, Beausoleil, Côté, Cadotte, Corbière, Desjardins, Larammée, Lavallée, Lafrenière, Labatte, Lacroix, Roy

Champlain

C’est près de Lafontaine et à proximité de Penetanguishene, dans l’ancien village huron de Carhagouha, que la première messe jamais dite en Ontario a été livrée, le 12 août 1615. Cette cérémonie piqua la curiosité des Hurons, si bien que plusieurs d’entre eux y ont assistée. Par l’intermédiaire de Champlain, représentant du roi, et du père Joseph Le Caron, la France et l’Église prirent officiellement possession du territoire de la région des Grands Lacs.

Histoire

L’industrie du bois a connu un véritable essor grâce à l’arrivée du chemin de fer en 1879, lequel reliait Penetanguishene à Toronto. Jusqu’aux années 1920, sept moulins à scie ont transformé les arbres provenant de la côte est de la baie Georgienne en planches et bardeaux. À cette époque, il y avait tellement de billots dans la baie de Penetanguishene qu’il était possible de la traverser sans se mouiller les pieds. Or, la crise économique des années 1930 a obligé les scieries à fermer leurs portes les unes après les autres.

La Clé d’la Baie en Huronie
Depuis 1996, l’association culturelle La Clé d’la Baie en Huronie regroupe sous un même toit trois organismes qui s’occupent de la promotion et du développement de la communauté francophone du comté de Simcoe. Ces organismes sont l’Association canadienne-française de l’Ontario (l’ACFO-Huronie), Radio-Huronie CFRH FM Communautaire et le Centre d’activités françaises. La Clé loge dans l’ancien bureau de poste de Penetanguishene et s’occupe de divers aspects de la vie francophone de la Huronie, que ce soit au plan politique ou culturel par exemple. En 1979, la Crise scolaire de Penetanguishene a éclaté. L’école secondaire de la Huronie a alors été logée dans l’édifice qui abrite aujourd’hui La Clé. Cette école parallèle devait être temporaire et servait de moyen de pression pour forcer le gouvernement de l’Ontario à ouvrir une école secondaire de langue française. Cependant, la crise s’est prolongée jusqu’en avril 1980 et même au-delà. Une plaque commémorative a été installée dans la grande salle de La Clé et une autre à l’école secondaire Le Caron pour souligner cette bataille scolaire historique.

Adresse : 63, rue Main Renseignements : (705) 549-3116 ou (877) 316-6449 www.lacle.ca

Patrimoine naturel

Le parc provincial Awenda
Visitez ce parc naturel protégeant plus de 2 062 hectares de terre avec d’importantes caractéristiques géologiques et historiques de l’Ontario. Découvrez l’énorme falaise Nipissing s’élevant à 60 mètres au-dessus de la baie Georgienne : vous trouverez à ses pieds des plages de sable, de galets et de blocs rocheux dans la baie Methodist Point. Cet endroit est idéal pour la baignade. Les plages, comme le lac de kettle à l’intérieur des terres, témoignent de l’ère de glaciation passée. Partez à la découverte du parc et préparez-vous à voir un mélange unique d’animaux sauvages. Créé au début des années 1970, le parc protège l’île Travers dont l’appellation anglaise, Giant’s Tomb Island, évoque la légende autochtone de Kitchikewana. Vous pourrez aussi faire des randonnées au bord de l’eau ou en forêt pour admirer des pins blancs, des érables, des hêtres et des chênes rouges. Le parc compte six sentiers balisés totalisant 30 km.

Renseignements : (705) 549-2231 Réservations : (888) 668-7275 www.ontarioparks.com/french/awen.html

Patrimoine bâti

Musée municipal de Penetanguishene
Allez faire un tour au musée municipal, aménagé dans un magasin général datant de 1875. Une section du musée représente le vieux magasin de la compagnie Beck avec ses cannettes de nourriture sèche et ses rouleaux de matériel. Une autre salle expose les outils des bûcherons et des renseignements sur la scierie Beck. Le musée contient aussi une importante collection d’anciennes pièces industrielles et pionnières, dont la première voiture de la ville datant de 1901. Des anges, représentant les deux peuples fondateurs de la ville, soit le Québec et l’Ontario, sont aussi exposés au musée. Ils symbolisent l’harmonie qui existe entre eux. Au deuxième étage, découvrez un temple de la renommée sportive qui relate, entre autres, l’histoire du lanceur de baseball des années 1940, Phil « The Babe » Marchildon, originaire de Penetanguishene.

Adresse : 13, rue Burke Renseignements : (705) 549-2150

L’église Sainte-Anne de Penetanguishene
Admirez l’impressionnante structure de pierre, de style roman, construite entre 1886 et 1902, et surplombant la baie de Penetanguishene. L’église de Penetanguishene a d’abord été une simple structure de poutres équarries, érigée en 1832 grâce aux efforts de Dédin Révol, un Canadien français qui comptait parmi les premiers habitants de Penetanguishene. Cette chapelle se trouvait sur le terrain occupé présentement par l’hôtel de ville de Penetanguishene. En 1875, le curé de la paroisse, Théophile Laboureau, natif de Dijon en France, a proposé la construction d’une nouvelle église, celle que vous voyez aujourd’hui.

Adresse : 18, rue Robert Ouest Renseignements : (705) 549-2560

Activités

Les croisières de la baie Georgienne par le Georgian Queen
Offrez-vous une excursion sur la baie Georgienne à bord du bateau de croisière Georgian Queen. En partant du quai muni-cipal de Penetanguishene, embarquez-vous sur le bateau pouvant contenir 200 passagers pour une expédition de trois heures à destination des Trente Milles Îles. Le capitaine vous renseignera sur l’histoire de la région et vous informera sur son passé maritime. Vous apprécierez les vues de l’île Beausoleil, de l’île Travers (Giant’s Tomb Island) et du Havre de la découverte.

Renseignements : (800) 363-7447 ou (705) 549-7795 www.georgianbaycruises.com Havre de la découverte

Effectuez un retour au 19e siècle. Découvrez la vie des marins, des officiers et des artisans de la région des Grands Lacs grâce à des interprètes historiques. Le Havre de la découverte est situé sur la rive de la baie de Penetanguishene, à l’endroit où existait une base navale et militaire aménagée par les Britanniques pour défendre le Haut-Canada après la Guerre de 1812 contre les États-Unis. Vous apprendrez de quelle façon les militaires, de même que les traiteurs français, ont contribué à la fondation et au développement de Penetanguishene. Observez le long des quais deux magnifiques répliques grandeur nature de voiliers de la marine royale qui étaient affectés à la base au début du 19e siècle.

Adresse : 93, promenade Jury Renseignements : (705) 549-8064 www.discoveryharbour.on.ca

PARTENAIRES